Installation et configuration de PHP 4.0 sous Windows

Introduction

Le document présente l'installation sous Windows et les paramètres de configuration de PHP version 4.0.4.

PHP est un interpréteur permettant de générer des pages Web dynamiques. Le serveur Web doit naturellement connaître la localisation de l'interpréteur PHP.

Dans le cadre de cette documentation, le serveur Web est Apache version 1.3.12.

Installation de PHP v 4.0.4 (Serveur Web Apache v 1.3.12)

Installation de l'interpréteur PHP v 4.0.4

La version binaire (Windows 32Bits) de PHP v 4.0.4 est livrée sous forme d'un fichier zip. La décompression des fichiers est réalisée dans le répertoire : D:\Progs\Php\v404

Dans la suite de la documentation le répertoire précisé ci-dessus sera nommé %PHP_ROOT%. Des sous répertoires dans le répertoire %PHP_ROOT% ont été automatiquement créés au cours de la décompression des fichiers. Ces sous répertoires sont les suivants :

%PHP_ROOT%/Browscap %PHP_ROOT%/Dlls %PHP_ROOT%/extensions %PHP_ROOT%/Mibs %PHP_ROOT%/Pdf-related %PHP_ROOT%/pear %PHP_ROOT%/sapi

Inscription dans le path de l'interpréteur PHP

Dans le répertoire %PHP_ROOT% se trouve l'interpréteur proprement dit, il s'agit d'un fichier exécutable : php.exe. Ce dernier doit être inscrit dans le path de l'OS.

Pour Windows 98, la ligne ci-dessous a été rajoutée dans le fichier autoexec.bat (un reboot de la machine est nécessaire) :

SET PATH=%PATH%;%PHP_ROOT%

Pour Windows NT, la modification de la variable d'environnement Path peut être réalisée directement à partir de l'option Paramètres Panneau de configuration Système.

Cette dernière manipulation permet également d'enregistrer dans le path la librairie php4ts.dll, librairie indispensable pour l'interpréteur PHP et installée comme l'interpréteur dans le répertoire %PHP_ROOT%. Les documentations techniques existantes préconisent d'installer cette librairie dans le répertoire système de l'OS, à savoir Windows\System, cette option n'est pas choisie.

Installation des paramètres de configuration de la machine PHP

Lors de la décompression des fichiers, deux fichiers importants pour la configuration de la machine PHP sont installés dans le répertoire %PHP_ROOT% :

  • Php.ini-dist
  • Php.ini-optimized

Il s'agit de simples fichiers textes ini. Le fichier php.ini-dist est un fichier ini de base ne contenant que des valeurs par défaut pour les paramètres par défaut de la machine PHP, le fichier php.ini-optimized est le même fichier ini mais à présent avec les valeurs optimales pour les paramètres de configuration.

Dans l'installation réalisée, le fichier php.ini-dist a été sélectionné. Ce dernier doit être renommé en php.ini et installé finalement dans le répertoire C:\Windows pour Windows 95/98 et dans le répertoire C:\Winnt pour Windows NT.

Les paramètres de configuration du fichier php.ini sont décrits dans le paragraphe 3-

Installation de la machine PHP avec Apache v 1.3.12

Les lignes ci-dessous sont inscrites dans le fichier httpd.conf du serveur Apache.

%APACHE_DIR\Conf\httpd.conf
ScriptAlias /phpcgi/ "d:/progs/php/v404/"
AddType application/x-httpd-php .phtml
AddType application/x-httpd-php .php
AddType application/x-httpd-php .php3
AddType application/x-httpd-php .php4
Action application/x-httpd-php "/phpcgi/php.exe"

Pour plus d'informations sur la configuration de la machine PHP dans un serveur Apache 1.3 : Serveur Web Apache 1.3.12 sous Windows

Paramètres de configuration de la machine PHP v 4.0.4

Les paramètres de configuration de la machine PHP sont spécifiés dans le fichier php.ini.

Le fichier de configuration (appelé php3.ini dans la version 3.0 de PHP et simplement php.ini dans la version 4.x est lu par PHP au démarrage. Si PHP est compilé en module, le fichier n'est lu qu'une seule fois au démarrage, au lancement du démon HTTP. Pour la version CGI, le fichier est lu à chaque invocation, ce qui est le cas de figure dans la présente installation.

Pour vérifier l'état de la configuration, la fonction phpinfo() est utilisée. Pour accéder aux valeurs de la configuration de manière individuelle, la fonction get_cfg_var() est prévue à cet effet.

Configuration des directives générales

Directive Description
allow_url_fopen (boolean) Cette option autorise l'accès au réseau des fonctions fopen(). Par défaut, l'accès est autorisé aux procédures d'utilisation des fichiers à distance, avec la protocoles FTP, HTTP et certaines extensions telles que zlib. Cette option se situe dans la section "fopen wrappers" : allow_url_fopen = On
asp_tags (boolean) Active l'utilisation des balises de type ASP <% %>, en plus des traditionnelles balises <?php ... ?>. Cela inclut l'utilisation des raccourcis <%=$value%>. Le support des balises ASP a été ajouté depuis la version 3.0.4.
auto_append_file (string) Spécifie le nom d'un fichier qui sera automatiquement ajouté après le fichier principal. Le fichier est inclus comme si il avait été appelé avec la fonction include(). Le mot réservé NONE désactive l'auto-appending.
auto_prepend_file (string) Spécifie le nom d'un fichier qui sera automatiquement ajouté avant le fichier principal. Le fichier est inclus comme s'il avait été appelé avec la fonction include(). Le mot réservé NONE désactive l'auto-appending.
display_errors (boolean) Cette directive détermine si les erreurs doivent être affichées à l'écran au format HTML ou non
doc_root (string) Indique le dossier racine de PHP. Paramètre utilisé uniquement si il est défini. Si PHP est configué en safe-mode, aucun fichier en dehors de ce dossier ne sera accessible.
engine (boolean) Cette directive ne sert vraiment que si PHP est un module Apache. Elle sert aux sites qui veulent activer ou désactiver l'analyse des fichiers par PHP, dossier par dossier.
error_reporting (integer) Fixe le niveau d'erreur. Ce paramètre est un entier, représentant un champ de bits.
  • 1 : erreurs normales
  • 2 : alertes normales
  • 4 : erreurs d'analyseur (parser errors)
  • 8 : alertes non critiques
Par défaut la valeur est 7 (erreurs normales, alertes normales et erreurs d'analyseur sont affichées).
open_basedir (string) Limite l'espace où PHP peut ouvrir des fichiers. Lorsqu'un script essaie d'ouvrir un fichier avec les fonctions fopen ou gzopen, la localisation du fichier est vérifiée. Si ce fichier est hors du dossier cité dans cette directive, PHP refusera de l'ouvrir. Tous les liens symboliques sont résolus, et subissent aussi la restriction. La valeur spéciale . indique que le dossier courant du script est utilisé comme open_basedir. Sous Windows, les noms de dossier sont séparés par des ( ; ). Sur les autres systèmes, les dossiers sont séparés par des ( : ). Lorsque PHP est un module Apache, les valeurs de la directive open_basedir des dossiers parents sont automatiquement héritées par les fils. Note : le support pour les dossiers multiples a été ajouté dans la version 3.0.7 La valeur par défaut est : libre accès à tous les fichiers.
gpc_order (string) Etablit l'ordre de préséance des méthodes GET/POST/COOKIE. Par défaut, cette directive est établie à "GPC". En affectant 'GP' à cette directive, PHP ignorera les cookies, et écrasera toute méthode GET utilisée par une méthode POST avec des variables du même nom.
ignore_user_abort (string) Désactivé par défaut. Si cette directive est activée, alors tous les scripts lancés iront jusqu'à leur terme, même si le client se déconnecte en plein milieu. Voir aussi la fonction ignore_user_abort().
include_path (string) Spécifie une liste de dossiers où les fonctions require(), include() iront chercher les fichiers. Le format est le même que celui de la variable d'environnement PATH. Sous UNIX :
include_path=.:/home/httpd/php_lib
Sous Windows :
include_path= ".;C:\www\phplib"
Sous Windows : la valeur pour cette directive est ., c'est-à-dire le dossier courant.
log_errors (string) Indique où les messages d'erreur générés doivent être écrits. Cette fonction est spécifique aux serveurs.
magic_quotes_gpc (boolean) Fixe le mode magic_quotes pour les opérations GPC (Get/Post/Cookie). Lorsque magic_quotes est activé, tous les caractères ', ", \ et NUL sont échappés avec un backslash. Si magic_quotes_sybase fonctionne aussi, les guillemets simples seront échappés avec un autre guillement simple, plutôt qu'un backslash.
magic_quotes_runtime (boolean) Si magic_quotes_runtime est activé, toutes les fonctions qui retournent des données d'une source externe, y compris les bases de données et les fichiers texte, verront leurs guillemets échappés avec un backslash. Si magic_quotes_sybase est aussi activé, les guillemets simples seront échappés avec un autre guillement simple plutôt qu'un backslash.
magic_quotes_sybase (boolean) Si magic_quotes_sybase est activé, les guillemets simples seront échappés avec un autre guillement simple plutôt qu'un backslash.
max_execution_time (integer) Fixe le temps maximal d'exécution d'un script en secondes. Cela permet d'éviter que des scripts en boucles infinies ne saturent le serveur.
memory_limit (integer) Grâce à cette option, il est possible de donner la quantité maximale de mémoire qu'un script peut allouer. Cela permet de réserver toute la mémoire d'un serveur à un seul script.
register_globals (boolean) Cette option active l'enregistrement des variables EGPCS (Environnement, GET, POST, Cookie, Serveur), en tant que variables globales. Cette option est surtout utile lorsqu'elle est utilisée conjointement avec track_vars, dans ce cas il est alors possible d'accéder à toutes les variables EGPCS grâce aux tableaux $HTTP_ENV_VARS, $HTTP_GET_VARS, $HTTP_POST_VARS, $HTTP_COOKIE_VARS et $HTTP_SERVER_VARS.
short_open_tag (boolean) Active ou désactive l'utilisation des balises courtes, (<? ?>). Si PHP et XML sont utilisés en même temps, cette option doit être désactivée et la forme longue doit être utilisée (<?php ?>).
track_errors (boolean) Si cette option est activée, le dernier message d'erreur sera placé dans la variable globale $php_errormsg.
track_vars (boolean) Si cette option est activée, lors de l'appel des méthodes GET, POST et l'utilisation des cookies, les variables sont disponibles dans des tableaux associatifs globaux appelés respectivement $HTTP_GET_VARS, $HTTP_POST_VARS et $HTTP_COOKIE_VARS.
upload_tmp_dir (string) Indique le répertoire utilisé lors du chargement d'un fichier sur un serveur. Ce répertoire doit être accessible en lecture/écriture pour l'utilisateur qui lance le script PHP.
user_dir (string) Répertoire oú sont stockés les fichiers PHP dans le répertoire d'un utilisateur. Par exemple, public_html.
warn_plus_overloading (boolean) Si cette option est activée, PHP émet un warning lorsque l'opérateur plus (+) est utilisé sur une chaîne de caractères. Cela permet de réperer plus facilement les scripts qui doivent être réécrits en utilisant l'opérateur de concaténation (.) plutôt que l'opérateur (+).

Configuration des directives mail

Directive Description
smtp (string) Sous Windows, adresse IP ou nom que PHP doit utiliser pour envoyer du mail avec la fonction mail()
sendmail_from (string) Sous Windows, valeur du champ "from:' qui doit être utilisée lors de l'envoi du mail
sendmail_path (string) Localisation du programme sendmail, habituellement /usr/sbin/sendmail ou /usr/lib/sendmail. Configure essaye de repérer la présence de sendmail par lui-même et affecte ce résultat par défaut. En cas de problème de localisation, il est possible de définir une valeur par défaut ici. Tout système n'utilisant pas sendmail doit établir cette directive à la valeur du chemin du programme de substitution qui remplace le serveur de mail, si celui-ci existe, par exemple, Qmail. Dans ce cas la, il faut préciser : /var/qmail/bin/sendmail.

Configuration des directives Safe Mode

Directive Description
safe_mode (boolean) Cette directive active ou désactive l'option safe_mode.
safe_mode_exec_dir (string) Si l'option safe_mode est activée, system() et les autres fonctions exécutant des programmes systèmes refusent de se lancer si ces programmes ne sont pas placés dans ce répertoire.

Configuration des directives de chargement des extensions

Directive Description
enable_dl (boolean) Cette directive n'est réellement utile que dans le cas d'une compilation comme module apache. Il est possible d'activer le chargement dynamique des extensions avec la fonction dl(), et cela de manière locale à chaque serveur virtuel ou à chaque répertoire. La principale raison qui pousse à désactiver le chargement dynamique est un problème de sécurité. Lorsque le chargement dynamique est activé, il est possible d'ignorer les directives safe_mode ou open_basedir. Par défaut il est possible d'utiliser le chargement dynamique, sauf lorsque la directive safe_mode est activée. En effet il est alors impossible d'utiliser la fonction dl().
extension_dir (string) Définit le répertoire dans lequel le PHP doit chercher les extensions lors du chargement dynamique. Les extensions sont dans le répertoire %PHP_ROOT%\Dlls par défaut.
extension_dir=D:\Progs\Php\v404\Dlls
extension (string) Définit les extensions qui doivent être chargées lors du démarrage du PHP. Sous Windows, les extensions à charger sont décommentées dans le fichier php.ini. Exemple ci-dessous pour utiliser l'extension sybase-CT :
...
;extension=php_sqlite.dll
extension=php_sybase_ct.dll
;extension=php_tidy.dll
...

Configuration des directives pour les calculs mathématiques

Directive Description
bcmath.scale (integer) Nombre de chiffres après la virgule pour toutes les fonctions de précision mathématique arbitraire.

Configuration des directives pour le navigateur

Directive Description
browscap (string) Nom du fichier de descriptif des clients HTML. Voir aussi la fonction get_browser()

Configuration des directives pour le driver ODBC unifié

Directive Description
odbc.default_db (string) Source de données OBDC à utiliser par défaut avec les fonctions odbc_connect() ou odbc_pconnect()
odbc.default_user (string) Nom d'utilisateur par défaut avec les fonctions odbc_connect() ou odbc_pconnect()
odbc.default_pw (string) Mot de passe par défaut avec les fonctions odbc_connect() ou odbc_pconnect()
odbc.allow_persistent (boolean) Cette option active ou désactive les connexions persistantes à la base de données, via le canal ODBC.
odbc.max_persistent (integer) Nombre maximum de connexions persistantes autorisées à la base de données
odbc.max_links (integer) Nombre maximum de connexions (persistantes ou non), par processus, à la base de données.

Configuration des autres directives

Il existe bien d'autres directives dans le fichier php.ini, notamment les directives pour les sessions nouvellement gérées depuis la version 4.x de PHP. Ci-dessous, une liste de quelques autres directives est donnée :

  • sessions
  • mysql
  • msql
  • sybase
  • sybase-ct
  • postgres
  • debuggage
  • ...